La méthode de désinfection par les UV

Contrairement aux autres méthodes de désinfection  par les produits chimiques, la lumière UV inactive rapidement et efficacement les microorganismes par un processus physique. Lorsque les bactéries, les virus et les protozoaires sont exposés aux longueurs d’onde germicides de la lumière UV, ils deviennent incapables de se reproduire et perdent leur pouvoir d’infection.

Qu’est-ce que la lumière ultraviolette (UV) ?

La lumière ultraviolette (UV) est une forme de lumière invisible pour l’œil humain. Elle occupe la partie du spectre électromagnétique comprise entre les rayons X et la lumière visible. Le soleil émet de la lumière ultraviolette ; cependant, la plus grande partie en est absorbée par la couche d’ozone terrestre.



Une caractéristique unique de la lumière UV est sa gamme de longueurs d’onde spécifiques, comprises entre 200 et 300 nanomètres (milliardièmes de mètre), sont germicides, ce qui signifie qu’elles ont la capacité d’inactiver les microorganismes tels que les bactéries, les virus et les protozoaires.

Cette capacité a permis d’adopter dans une large mesure la lumière UV comme moyen très efficace, sans produits chimiques de désinfecter et de protéger bon nombre d’objets exposés contre les microorganismes nuisibles.

Comment fonctionne la désinfection par les UV

Contrairement aux méthodes de désinfection par les produits chimiques, l’irradiation par lumière UV inactive rapidement et efficacement les microorganismes par un processus physique. Lorsque les bactéries, les virus et les protozoaires sont exposés aux longueurs d’ondes germicides de la lumière UV, ils deviennent incapables de se reproduire et perdent leur pouvoir d’infection.
 





La lumière UV inactive les microorganismes par la dégradation de leurs acides nucléiques. L’ARN et l’ADN cellulaires absorbent les hauts niveaux d’énergie associés aux ondes courtes, principalement à 254 nm, de la lumière UV. Cette absorption d’énergie UV forme de nouvelles liaisons entre nucléotides adjacents, créant des doubles liaisons ou dimères.

La formation de dimères au niveau de molécules adjacentes, et plus particulièrement de la thymine, est la dégradation photochimique la plus fréquente. La formation de nombreux dimères de la thymine dans l’ADN des bactéries et des virus bloque le processus de réplication et donc le pouvoir d’infection de ces derniers.

Efficacité des UV

Une quantité importante de recherches scientifiques a démontré la capacité de la lumière UV à inactiver une longue liste d’agents pathogènes tels que bactéries, virus et protozoaires. Les UV offrent un avantage clé par rapport aux méthodes de désinfection reposant sur le chlore ou autre produit chimique.