Comprendre le fonctionnement de l'ozone

L'ozone est crée par les UV-C

Une lampe UV/ozone n'a pas besoin d'air sec et ne s'oxyde pas, ce qui en fait un appareil plus adapté aux endroits humides.

Les lampes UV/Ozone génèrent une fréquence de rayonnement uv de 185 nanomètres et de 254 nanomètres.

L'ozone se crée lorsque les molécules d'oxygène O2  sont séparées par le rayonnement uv 185 nm, les 2 molécules d'oxygène
se scinde en 2 puis se reforment en 3 molécules O3 (ozone).
L'ozone est instable, au bout d'une dixaine de minutes l'une des 3 molécules fini toujours par se faire éjecter du groupe afin de reformer de l'O2.
C'est pourquoi il n'y a aucun risque de surdosage de l'ozone.

EFFET DE L'OZONE SUR LES BACTÉRIES, VIRUS ET ORGANISMES SPÉCIFIQUES

L'ozone interfère avec le métabolisme des cellules bactériennes, en inhibant et bloquant
le fonctionnement du système de contrôle enzymatique. 
Une quantité suffisante d'ozone pénètre dans la membrane cellulaire, ce qui entraîne la destruction de la bactérie. 

Les virus sont de petites particules indépendantes, constituées de cristaux et de macromolécules, contrairement aux bactéries,
elles ne se multiplient que dans la cellule hôte. 
Ils transforment la protéine de la cellule hôte en protéines. 
L'ozone détruit les virus en diffusant à travers
la couche de protéines dans le noyau d'acide nucléique,
ce qui entraîne une lésion de l'ARN viral.

À des concentrations plus élevées, l'ozone détruit la capside ou la coque de protéine extérieure par oxydation, de sorte que
les structures d'ADN (acide désoxyribonucléique)
ou d'ARN (acide ribonucléique) du microorganisme sont affectées.

(source O Z  w a t e r)